Monsieur Lodéon ne serait pas content !

Publié le par Hélène2.3

Lettre ouverte à Frédéric Lodéon,
qui ne la lira sans doute jamais mais qu'importe
je la lui aurais écrite !!!!


Pendant de nombreuses années, j'ai été une auditrice fidèle d'une émission de France Musique animée par Frédéric Lodéon. Elle s'appelait "Le pavé dans la mare". Le principe en était le suivant : on écoutait quatre ou cinq versions de la même oeuvre et les invités de Frédéric Lodéon donnaient leur avis sur ces différentes interprétations. Je crois que c'est là que se sont affinés mes goûts musicaux. Et de cela je leur suis très reconnaissante. Je reconnais avoir "sauté" certaines émissions dont l'oeuvre ne me plaisait vraiment pas car, il faut bien le dire, trois heures d'une musique qu'on aime pas, c'est quand même un peu long...

Tout cela pour vous dire qu'il n'y avait guère de semaine où l'un des invités de regrettait pas de ne pouvoir composer son "interprétation idéale" en mélangeant les versions... Monsieur Lodéon expliquait alors vigoureusement que cela ne se faisait pas. Il donnait d'ailleurs d'excellentes raisons à cette impossibilité intellectuelle et musicale.

Et bien j'ai abattu la statue du commandeur ! Monsieur Lodéon, je l'ai fait !!!!
Et je n'en ai nul regret !

Le Messie de Haendel, voici donc l'objet du délit !
J'avais la version de William Christie de 1999 que je trouvais parfaite côté technique mais manquant singulièrement de souffle, de passion...
Après avoir découvert la direction de René Jacobs dans un opéra du même Haendel (Je vous en parlerai un de ces jours...) j'ai sorti la carte bleue et acheté la version de Jacobs (2006). Bon j'ai enfin trouvé l'enthousiasme, un orchestre d'une finesse extrême et des choeurs fabuleux...
Mais question solistes, amère déception !

Que faire ? Et Minkowski dans tout ça ? ... et oui, je vous parlerai aussi de Minkowski un de ces prochaines jours ! Allez, ni une, ni deux : j'ai aussi acheté Le Messie par Minkowski (2001). Les solistes m'ont convaincue et le choeur, dans certains airs, fait preuve d'une conviction fabuleuse ! Tout allait donc bien pour moi, j'avais trouvé "ma" version du Messie ?

Ca aurait été trop simple !
  Quand j'écoutais Minkowski, je regrettais la délicatesse de Jacobs... et puis Minkowski et ses changements de tempo incessants, c'est parfois un peu dur à suivre... Et puis Andréas Scholl (un contre-ténor que j'aime beaucoup : mais bien sûr que je vous en parlerai prochainement !) dans certains airs avec Christie, il me manquait quand même...

Alors, je l'ai fait !
J'ai emprunté la chaîne d'Enzo, celle de DH,
j'ai chargé les trois CD...
J'ai écouté successivement les trois versions...
Puis j'ai choisi !

Maintenant j'ai MON Messie !
Monsieur Lodéon ne serait pas content mais, moi, je suis ravie !
C'est ce qui compte non ?

Publié dans Musique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

cayena 05/11/2008 10:51

Coucou ! Comme ça fait plaisir de voir quelqu'un qui aime la musique classique :) J'écoute Lodéon sur France Inter, l'émissions n'est pas la même, mais il me semble que Lodéon est, d'une certaine façon, suffisamment ouvert d'esprit, pour accepter d'autres points de vue que les siens, même s'il défend une vision plutôt professionnelle des oeuvres qu'il présente. Je suis persuadée que si tu lui écrivais ta lettre sur le site de France Inter, il la lirait et la commenterait :)Quoi qu'il en soit, l'essentiel est que tu aies trouvé ton bonheur :))))Gros bisouxxx