Grignan

Publié le par Hélène2.3

Mardi, vers 15h30...

St-Rémy : huile achetée et ruelles parcourues en tous sens. Un peu tôt pour reprendre la route du nord quand même.

"J'aurais bien aimé basculer dans la soirée"

... Quelle bonne idée !

Orange ?

On ne connaît ni l'un ni l'autre.

Allez on y va !

Beaucoup de voitures, une lumière un peu grise, un côté "ville du sud" que je n'aime pas trop...  "Et le château de Grignan, tu connais ?" "Non. On est juste passé devant, parfois, quand on allait à Gordes..." "Alors, on va à Grignan. Tu verras la terrasse, c'est une merveille ! On domine toute une partie de la Provence."

Grignan

C'était donc parti pour Grignan. Un coup d'oeil sur la carte pour repérer la route et avant toute ! Ne pas se tromper, ne pas prendre la route de Valréas. C'est un coin qui ne nous plaît pas trop... Arrivés à Monségur-sur-Lauzon (7km de Grignan), travaux et déviation. Il est 16h45 ! Le château doit fermer à 18h... Et alors là, on se coltine une déviation à rallonges qui nous fait atterrir à ... Valréas.

Grignan 2

Conclusion, nous sommes arrivés au château à 17h40 = trop tard pour la visite

Mais heureusement nous avons pu visiter les extérieurs dont la fameuse terrasse qui domine tous les environs.

Grignan 4

Grignan 3

Ensuite visite de la collégiale pour la tombe de Mme de Sévigné. Je me suis toujours dit que si Mme de Grignan appréciait formetement sa mère, ses lettres quotidiennes devaient être un bonheur. D'un autre côté si elle la trouvait un peu "pesante/envahissante/collante" une lettre par jour, on peut toujours ne pas l'ouvrir... Mais une tombe sous les yeux chaque fois qu'on va à la messe, ça,  c'était peut-être un peu-beaucoup. Allez savoir...

Publié dans Voyages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A

Chère Hélène


Je suis navrée si j'ai pu te faire de la peine avec ma blague idiote !


Avec toutes mes excuses


Annie
Répondre
H


Pas de problème ! Tu ne m'as pas fait de peine... C'est juste que maintenant, avec le téléphone ou internet, on ne publie plus les lettres. Sinon, va savoir, j'aurais pu être presque aussi
célèbre que la marquise ! Bises



Z

Vous avez du passer une bien agréable journée! Merci de nous en faire profiter!


Belle journée!


Bisous
Répondre
H


5h30 / 21h : j'avais encore mal aux pieds le lendemain... Mais quel plaisir ! La promenade pas le mal aux pieds bien sûr.



A

Je lis votre article disant que vous n'aimez pas le coin de Valréas ...Dommage , j'y suis née ...Avez-vous pris le temps de voir le chateau des "de Simiane? Etes-vous allée voir notre église ?
Connaissez-vous l'histoire de cette enclave, exception française à laqueel nous sommes très attachés ? Savez -vous que Valréas était la capitale des cartonnages en France ,les boites de
médicaments sortaient de "chez nous" et les écrins de bijouterie (faits main ) également .


Il y a d'ailleurs un musée du cartonnage que vous n'avez sans doute pas visité ...


Je déplore votre article


        Sans rancune
Répondre
H


Je suis désolée si j'ai pu vous "fâcher". Je ne doute pas que Valréas ait plein de bons côtés et plein de choses à visiter. Disons que le jour (C'était je crois il y a 4 ou 5 ans) où je m'y suis
arrêtée je ne devais pas être de bonne humeur, ou peut-être faisait-il trop chaud ou pas assez... C'est ce qui est dommage, quand on visite ainsi, c'est qu'on se fait une opinion sur un seul
moment.  Comme c'est un coin que j'aime beaucoup, je repasserai forcemment un jour ou l'autre par votre ville. Alors je me souviendrai de ce que vous m'avez dit et je m'arrêterai, je
visiterai le château de Simiane et l'église au minimum. Promis ! Et merci de votre enthousiasme...



N

une vue magnifique de la terrasse !


merci pour ces superbes photos et ce reportage qui me donnent des idées de vacances....


bises et bon week-end
Répondre
H


C'est une région superbe, moins fréquentée que le Lubéron mais tout aussi jolie.



A

Avec toutes tes occupations aurais-tu seulement le temps d'envoyer un sms par jour à ta mère ?
Répondre
H


Tant que ma maman a été vivante, je peux te garantir qu'elle n'a pas manqué d'appels téléphoniques de ma part. Il y a 23 ans que je ne l'ai plus et je trouve encore plein de choses à lui dire...



N

Quelle vue ! quel beau château... dommage pour l'intérieur... les lettres de Mme de Sévigné à sa fille avaient d'une part pour but de la tenir au courant de la vie de la Cour, des "potins"... et
conserver le lien fort qui existait entre elles... Vu les délais de la poste à l'époque, les lettres devaient mettre un certain temps à lui parvenir ... 


Mme de Sévigné, fait assez rare à l'époque, avait un sentiment maternel fort envers sa fille, et a vécu comme un déchirement son éloignement (d'autant qu'il me semble qu'elle n'a pas été
forcément très heureuse en ménage)... c'était d'ailleurs une femme fidèle en affection, elle est restée toujours amie avec Fouquet, même quand celui-ci a été embastillé...


Bises et belle journée.
Répondre
H


Grâce à toi je vais regretter mes mauvaises pensées : merci ! Bises



M

Merci pour ces beaux reportages, ts photos sont superbes.


Douce fin de semaine, bises,


maty
Répondre
H


C'était une bien belle journée, en tout cas !



V

Très jolies photos.


On va dire qu'elle l'aimait vraiment beaucoup.
Répondre
H


Allez, on va dire ça...



S

La vue est vraiment magnifique depuis la terrasse, nous n'avons pas pu visiter le château non plus car arrivés trop tard également l'an dernier en
rentrant du Luberon. Ce sera pour une autre fois. Merci pour les belles photos que tu nous offres.


Bonne journée.
Répondre
H


Nous, en tout cas, on y retournera l'année prochaine...