Alsace (9)

Publié le par Hélène2.3

Sélestat et la Bibliothèque Humaniste : voilà le programme d'aujourd'hui !
Notre gîte se situait à Villé, donc à une quinzaine de kilomètres de Sélestat... Cela nous a permis de nous y rentre plusieurs fois. Après une découverte de la ville avec ses deux églises (Ste Foy et St-Georges), nous avons "affiné" les choses. Nos deux "coups de coeur" ont été pour les vitraux de l'église St-Georges et pour la Bibliothèque Humaniste !
Commençons donc par les vitraux... Alors là, question photos, ça ne manque pas ! Les vitraux du choeur (XVème siècle) racontent cinq histoires différentes (La Vierge, Ste-Odile, Ste-Catherine, Ste-Agnès, Ste-Hélène et Constantin et St-Michel). Celui que je vous montre ci-dessous appartient à l'histoire de la Vierge.
Nous sommes restés bien longtemps à les observer minutieusement, éblouis par la vivacité de leurs couleurs. Et nous y sommes même revenus plusieurs fois !


La Bibliothèque Humaniste ensuite !

Dans les vitrines de la salle d’exposition, des trésors sont exposés : les deux plus anciens manuscrits conservés en Alsace, un lectionnaire et un épistolier mérovingiens (ouvrages liturgiques du VIIe siècle), un recueil de capitulaires de Charlemagne du IXe siècle, un lexique grec du Xe siècle offert à Beatus Rhenanus en 1513 par son professeur de grec, l’humaniste Jean Cuno, le Livre des miracles de sainte Foy (XIe-XIIe siècle) avec ses fabuleuses enluminures… et bien d’autres merveilles encore !

 

 Un ouvrage que j’ai trouvé bien émouvant, c’est le cahier d’écolier (1498/1499) de l’humaniste Beatus Rhenanus ainsi que son cahier d’étudiant à la Sorbonne (1505).

J'ai visité cela avec Enzo, je craignais que l'audio-guide (1heure) ne le lasse; et bien il a écouté jusqu'au bout et sans manifester d'ennui.
Il faut dire que les vitrines sont toutes couvertes de velours rouge que l'on soulève pour regarder ses ouvrages précieux et que l'on remet en place ensuite pour protéger les livres : cela donne un sentiment de découvrir des trésors !

J'ai chipé cette photo sur le site de la Bibliothèque Humaniste pour vous montrer ces velours rouges un peu magiques : j'espère que je serai pardonnée...


Comme promis hier,  je vous montre donc maintenant pour illustrer cet article le gîte que nous avions loué à Villé.


 Il était situé sous la terrasse des propriétaires, des personnes charmantes, d'une discrétion fort bein venue.
Maintenant la vue que nous avions de la terrasse :

Pas mal, hein ?

Je m'étais dit, en commençant cette série sur l'Alsace, que j'irais jusqu'à une douzaine d'articles... Vous n'êtes pas lassés ? Ca va toujours ? Demain, visite de Colmar et du musée Unterlinden où je vous raconterai comment nous y sommes entrés pour un peintre et comment nous en sommes sortis amoureux d'un autre.

Publié dans Voyages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

brodev 12/08/2008 09:59

quel joli gîte.... et quelel belel vue!!! ohh superbe!!

Michou 06/08/2008 08:42

Super, j'adore Sélestat, as-tu goûté des bonnes pâtisseries qui s'y trouvent en nombre ? Et sympa le gîte aussi, bien appréciable que les propriétaires soient discrets.Michou

Coco2 05/08/2008 15:50

Belle vue du gîte,Comment se lasser, tu racontes si bienBises

guish 05/08/2008 14:53

D'accord pour continuer cette magnifique promenade avec toi, dans cette Alsace que j'aime tant ! Merci pour tes photos et tes textes nets, précis et "vrais" ! Bisous !

Zézé 05/08/2008 11:36

Bien sûr que nous sommes d'accord pour prolonger cette belle et enrichissante excursion en Alsace! Avec toi, c'est un vrai bonheur!Les photos du gite donnent  une impression de calme et de  quiétude où il devait faire bon broder quelques croix lors des moments de repos!